Naya Beauty

Pourquoi mes faux ongles se décollent ?

Sommaire de l'article

Vous avez remarqué que vos faux ongles ont tendance à se décoller prématurément ? C’est un problème courant, mais rassurez-vous, il y a des solutions ! Dans cet article, nous allons explorer ensemble les 5 principales raisons qui peuvent causer le décollement de vos faux ongles : une mauvaise préparation des ongles, une application incorrecte, l’utilisation de produits de faible qualité, l’exposition à l’eau et aux produits chimiques, ainsi que l’état et la croissance naturels de vos ongles. Découvrons comment y remédier pour une manucure parfaite et durable !

faux ongles en bonne santé
faux ongles marrons sains

Une mauvaise préparation des ongles

Une mauvaise préparation des ongles, c’est souvent la raison principale qui fait que vos faux ongles se décollent. Croyez-moi, nettoyer correctement la surface de l’ongle avant l’application, c’est primordial. Toute cette saleté, l’huile et l’humidité qui s’accumulent sur l’ongle naturel, ça crée une vraie barrière entre l’ongle et l’adhésif qu’on utilise pour les faux ongles. Résultat ? Une adhérence faible et un risque de pelage. Alors, n’hésitez pas à bien nettoyer et sécher la surface de l’ongle pour éliminer tout ce qui pourrait empêcher l’adhérence. C’est une étape clé pour garantir que la base des faux ongles soit la plus propre et réceptive possible, et ainsi prolonger la tenue de vos rehaussements d’ongles.

Un autre point souvent négligé, c’est le polissage insuffisant de l’ongle naturel. Une surface d’ongle toute lisse, ce n’est pas l’idéal pour faire adhérer les faux ongles. La surface et les pointes des ongles ont besoin d’une certaine rugosité pour créer suffisamment de force de friction et adhérer solidement aux faux ongles. En polissant correctement la surface de l’ongle pour créer une texture légèrement rugueuse, vous pouvez considérablement améliorer l’adhérence de l’adhésif sur l’ongle, et ainsi réduire les risques de décollement prématuré des faux ongles. Mais attention, faites-le en douceur pour ne pas abîmer l’ongle naturel, tout en étant suffisamment minutieuse pour assurer une bonne adhérence.

faux ongles marrons
faux ongles pailletés

Et puis, il y a cette autre erreur qui peut mener au décollement des faux ongles : sauter les apprêts ou les déshydrateurs. Ces produits, ils sont là pour éliminer l’humidité et les huiles résiduelles de la surface de l’ongle, améliorant ainsi l’adhérence du rehaussement d’ongle à l’ongle naturel. Quand on ne les utilise pas, l’humidité et les huiles qui restent sur la surface de l’ongle peuvent faire décoller l’adhésif ou le gel de l’ongle naturel, entraînant une desquamation. Alors, n’oubliez pas d’intégrer ces produits dans votre routine de préparation des ongles pour créer une liaison forte entre l’ongle naturel et le faux ongle, et ainsi garantir une manucure qui dure plus longtemps.

Une mauvaise application des faux ongles

Une mauvaise application des faux ongles, ça peut vraiment tout gâcher. Croyez-moi, appliquer la bonne quantité de colle à ongles, c’est la clé. Trop de colle, et vous vous retrouvez avec une application salissante qui empêche le faux ongle de coller correctement. Pas assez de colle, et vous n’aurez pas une adhérence suffisante, ce qui entraînera un décollement prématuré du faux ongle. Le truc, c’est de mettre une quantité modérée de colle sur l’ongle naturel, en veillant à ce qu’elle s’étale uniformément sans déborder sur les côtés. C’est crucial pour obtenir une tenue longue durée et un fini homogène.

Et puis, il y a cette erreur que beaucoup font : ne pas appuyer fermement ou suffisamment longtemps le faux ongle sur l’ongle naturel. Une fois la colle appliquée, il faut vraiment presser le faux ongle sur l’ongle naturel avec une pression constante et ferme pour garantir que la colle s’étale uniformément et adhère solidement. Et cette pression, il faut la maintenir pendant au moins 10 à 15 secondes pour permettre à la colle de prendre et de commencer efficacement son processus de liaison. Si vous n’appuyez pas assez ou pas assez longtemps, vous risquez de voir des bulles d’air se former entre le faux ongle et l’ongle naturel, ce qui affaiblit considérablement la liaison adhésive et rend le faux ongle susceptible de se soulever et éventuellement de se décoller.

Des faux ongles de qualité après une manucure

Enfin, un mauvais alignement du faux ongle sur l’ongle naturel, c’est une erreur d’application courante qui peut vraiment mener à une desquamation. Un bon alignement, c’est essentiel pour garantir que le faux ongle ait non seulement un aspect naturel, mais qu’il adhère également correctement sans que les bords ne se soulèvent. Si vous ne placez pas correctement le faux ongle au départ, vous risquez d’avoir une pression inégale lors de l’application et une mauvaise étanchéité. Résultat ? Un côté de l’ongle colle parfaitement tandis que l’autre côté se soulève et se décolle, compromettant la durabilité globale du faux ongle. Pour éviter ça, prenez le temps de bien positionner le faux ongle sur l’ongle naturel, en vous assurant qu’il est centré et droit avant d’appliquer une quelconque pression.

A LIRE AUSSI :  Quel est le mieux pour mes faux ongles : gel ou capsule ?

Une mauvaise qualité des faux ongles et adhésifs

La qualité des faux ongles utilisés, ça joue vraiment un rôle déterminant dans leur capacité à adhérer correctement à l’ongle naturel. Quand on utilise des faux ongles de qualité inférieure, on risque souvent de se retrouver avec un pelage ou un détachement, tout simplement parce que ces ongles de qualité inférieure risquent de ne pas bien adhérer à la surface de l’ongle ou à l’adhésif utilisé. Il y a plusieurs facteurs qui peuvent contribuer à ce problème, comme la compatibilité des matériaux et le processus de fabrication des faux ongles. Les ongles de qualité inférieure peuvent être trop rigides ou trop flexibles, ne parvenant pas à imiter la courbure naturelle de l’ongle et n’adhérant donc pas comme ils le devraient. Et ce problème, il est encore pire quand les faux ongles sont soumis à nos activités quotidiennes qui peuvent facilement les faire se soulever ou se casser, surtout si les ongles choisis sont trop longs ou ne s’adaptent pas bien à la forme de l’ongle naturel.

Bien choisir des faux ongles de qualité
Le choix de ses faux ongles est primordial pour garantir une bonne qualité

Et puis, il y a l’efficacité de la colle à ongles qui est vraiment cruciale pour assurer la longévité des faux ongles. Si vous utilisez une colle à ongles périmée ou de mauvaise qualité, ça peut vraiment affecter l’adhérence des faux ongles et entraîner une desquamation ou un détachement prématurés. Les substances contenues dans la colle à ongles qui assurent une forte adhérence peuvent se détériorer avec le temps ou peuvent ne pas être présentes en quantités suffisantes dans les colles de moindre qualité. Résultat ? Une liaison plus faible entre le faux ongle et l’ongle naturel, ce qui rend les faux ongles plus susceptibles de se soulever et de se décoller sous moins de contrainte qu’ils ne le feraient autrement avec des adhésifs de haute qualité. Alors, n’oubliez pas de vérifier la date de péremption et la composition de la colle à ongles pour éviter ces problèmes et garantir une adhérence optimale.

Enfin, il y a cette incompatibilité entre la colle à ongles et les faux ongles qui peut également entraîner un décollement, et qui est souvent négligée. Certains types de faux ongles nécessitent des adhésifs spécifiques pour former une bonne liaison. Quand il y a une inadéquation entre la formulation de la colle et le matériau des faux ongles, la liaison créée peut être faible ou temporaire, entraînant un détachement. Cette incompatibilité peut provenir de différences dans la composition chimique de la colle et du matériau du faux ongle, ce qui empêche la colle d’adhérer efficacement à la surface du faux ongle. Alors, pour éviter les problèmes d’adhérence et assurer la longévité de la pose de l’ongle, il est vraiment essentiel d’utiliser de la colle recommandée ou fournie par le fabricant des faux ongles.

Une exposition des faux ongles à l’eau et aux produits chimiques

L’exposition des faux ongles à l’eau et aux produits chimiques, c’est vraiment quelque chose à surveiller. Un lavage fréquent des mains ou une immersion dans l’eau peuvent contribuer de manière significative au pelage des faux ongles. Quand on expose répétitivement ses ongles à l’eau, ça affaiblit la colle à faux ongles avec le temps, entraînant un détachement. Et c’est particulièrement problématique car l’eau peut s’infiltrer entre l’ongle naturel et le faux ongle, créant un environnement propice au développement de bulles d’air et, par la suite, au décollement ou au décollement de l’ongle. Alors, si vous portez des faux ongles, essayez de réduire la fréquence du lavage des mains lorsque c’est possible et pensez à porter des gants quand vous faites des tâches qui impliquent une exposition prolongée à l’eau.

Faux ongles motif
faux ongles bicolore

Et puis, il y a l’utilisation de désinfectants pour les mains et d’autres produits chimiques qui peut également jouer un rôle important dans l’affaiblissement de l’adhésif utilisé pour maintenir les faux ongles attachés. Beaucoup de désinfectants pour les mains contiennent de fortes concentrations d’alcool ou d’autres ingrédients conçus pour tuer les bactéries et les microbes, ce qui est super pour l’hygiène, mais qui peut avoir un effet néfaste sur l’adhésif pour ongles et sur l’intégrité du faux ongle lui-même. Au fil du temps, les produits chimiques peuvent détacher les faux ongles et éventuellement les décoller. Pour éviter ce problème, essayez d’utiliser des désinfectants spécialement formulés pour être doux sur les ongles artificiels, ça vous aidera à préserver la force de l’adhésif et à prolonger la durée de vie de vos faux ongles !

A LIRE AUSSI :  Comment avoir de beaux ongles naturels ?

État et croissance naturels des ongles

L’état et la croissance naturels des ongles, c’est vraiment un facteur clé dans le décollement des faux ongles. L’une des principales raisons, c’est la présence de lits d’ongles gras, qui gênent considérablement l’adhérence. Tout comme la peau, les ongles produisent également une petite quantité de sébum, ce qui peut, dans certains cas, provoquer un décollement des ongles. Cette onctuosité naturelle du lit des ongles crée une surface loin d’être idéale à laquelle les faux ongles peuvent adhérer, ce qui entraîne un risque plus élevé de pelage. Alors, pour lutter contre ce problème, il est vraiment crucial de bien préparer la surface de l’ongle avant d’appliquer les faux ongles. Il faut limer délicatement la plaque à ongles, appliquer un nettoyant pour dégraisser l’ongle, et ensuite un primer pour assurer une meilleure adhérence du faux ongle. Sans ces étapes préparatoires, les huiles naturelles du lit de l’ongle peuvent vraiment empêcher les faux ongles de bien se fixer, et ça conduit à leur pelage prématuré.

Bien surveiller la croissance de ses ongles

Et puis, il y a la croissance naturelle des ongles qui peut aussi contribuer au décollement des faux ongles en créant des interstices sous la surface artificielle. À mesure que les ongles poussent, les faux ongles qui étaient autrefois bien ajustés commencent à perdre leur adhérence, créant de petits espaces entre l’ongle naturel et l’ongle artificiel. Ces espaces, ça compromet non seulement l’esthétique des faux ongles, mais ça affaiblit également leur intégrité structurelle, les rendant plus susceptibles de s’écailler et de se détacher. Pour minimiser ce problème, je recommande vraiment un entretien régulier des faux ongles, avec des remplissages et des ajustements en temps opportun pour s’adapter à la croissance naturelle des ongles. Comme ça, on s’assure que les faux ongles restent proches du lit naturel de l’ongle, et on réduit les risques de pelage dû aux espaces induits par la croissance.

Enfin, les activités physiques ou les habitudes qui exercent une force sur les faux ongles, ça contribue vraiment de manière significative à leur desquamation. Les activités qui impliquent un usage fréquent des mains, comme la saisie à la machine ou le travail manuel, peuvent exercer une pression excessive sur les faux ongles, conduisant à leur détachement.